Déchéance pourquoi pas un référendum ?

Va t’on mettre tout le monde en prison en France ? Entre les ouvriers et les bi nationaux, on risque de manquer de place. Et pourtant, les gouvernements qui se succèdent, la plupart du temps sont négligeant, méprisants, responsables mais jamais coupables, ils préfèrent désigner à la vindicte populaire des boucs émissaires pour cacher leurs erreurs, leurs imprévoyances, leurs négligences, leurs incapacités diplomatiques, les faibles moyens accordés à l’ensemble de la justice, au social…

jlm-france

Jean Luc mélenchon, député Européen, proposait un référendum pour la déchéance de nationalité ce matin sur RTL, au delà de tout parti pris gauche-droite, il y a indéniablement une part de bon sens dans cette exigence. Plus de 3 millions de Français sont concernés ! Ce qui n’est tout de même pas moindre. Socialement, intellectuellement, mais aussi économiquement, ça ne sera pas sans conséquences. N’avons nous donc pas assez d’instabilités ?

Il parait presque illégal qu’on puisse toucher aux statuts de plus de 3 millions de Français, qui n’ont aucun lien direct, indirect avec le terrorisme, rappelons le sans cesse. Une décision grave, sans un minimum de concertation nationale, à tel point qu’on se demande si de telles décisions ne servent pas à cacher autre chose. De quoi alimenter toutes les thèses complotistes, confusionnistes à qui ce gouvernement fourni du grain à moudre tellement ces décisions sont incohérentes, incompatible avec un régime démocratique et inutiles dans la lutte contre la terreur.

Une concertation qui ne semble même pas effleurer l’esprit de ce régime au pouvoir. En 1940, le PS actuel aurait il désigné les Juifs faute de ne pouvoir attraper les résistants à la furie terroriste des nazis ?

Sinon dans la surenchère, on peut suggérer de s’en prendre aussi à ceux, qui, ignorant, ont servi un thé à un terroriste six mois avant les attentats et à tout ceux qui ont pu le côtoyer, indirectement ou non, ignorants. Peut être vous ? peut être avez vous croisé un terroriste sans le savoir ? Accepteriez de vous retrouver sous surveillance à cause de cette ignorance ?

En poussant le raisonnement jusqu’au boutisme, pourquoi ne pas mettre une épée de Damoclès sur la tête des profs qui ont côtoyé les futurs terroristes ? Et puis pourquoi pas la justice, la police, les services de renseignements qui n’avaient pas prévu ces attentats ? et puis pourquoi pas directement le gouvernement précédent qui a retiré près de 12000 policiers du circuit, faisant primer l’économie des bedonnants actionnaires sur la sécurité ?

Déchéance des gouvernements

Et pourquoi pas une déchéance de l’actuel gouvernement qui gesticule beaucoup mais qui n’a rien vu venir et qui prend des décisions ne visant pas le terrorisme mais notre constitution sans concertation, référendum, parce qu’après tout, on a tous un bi national dans son environnement, sa famille, son job, chez son épicier et ou sais-je, d’autant plus à l’heure de l’Europe !

,

Laisser un commentaire