Un Goldman Sachs à 5 milliards

Alors que la droite et Macron remettraient bien le couvert avec les Subprimes et les fonds de pension, Goldman Sachs vient de balancer par les fenêtres quelques 5 milliards de dollars  pour stopper les procédures de la DOJ ( département de la justice ) dont la banque fait l’objet, procédures dont le sujet principal tourne autour des prêts hypothécaires (RMBS) qui ont ruiné des milliers d’investisseurs après la chute de l’immobilier en 2006-2007-2008.

gs

Un accord à 5 milliards de dollars peut paraitre lourd à subir pour la banque mais il ne surprend pas les professionnels de la finance qui le trouve « léger », pour ne pas dire « arrangeant », Goldman Sachs étant impliqué beaucoup plus profondément, s’évite, en réalité un procès international retentissant si l’on prend en compte la lourde part de responsabilités de la banque, entre autres, dans la tourmente économique que subit la Grèce.

Loin du compte

Pas de quoi un chat quand on compare avec les totaux des pertes bancaires US qui dépassent les 1000 milliards de dollars, un total qui a eu un cout humain, social, effroyable. Oublions les couts gigantesques des plans de restructuration.

Un peu de miel pour les anticapitalistes

Pour l’aspect civil, la banque devra verser 875 millions qui indemniseront les consommateurs lésés et 1,8 milliard devrait aller au financement de travaux de réhabilitation de logements, à la restructuration de la dette de ménages en difficulté et au financement de programmes de prévention contre les saisies immobilières.

, ,

Laisser un commentaire