SOS des agriculteurs sur l’embargo

Levée de l’embargo russe, étiquetage sur l’origine des produits, prix d’intervention : les syndicats agricoles presse les ministres européens de l’Agriculture à agir. Le président de la FNSEA, Xavier Beulin, a appelé les ministres européens de l’Agriculture, réunis lundi à Bruxelles, à se pencher sur trois sujets : la levée de l’embargo russe, l’étiquetage sur l’origine des produits et les prix d’intervention.

agriculture

La levée de l’embargo russe sur les exportations alimentaires de l’Union européenne « tarde à venir », a-t-il estimé. « On nous annonce peut-être une fin de l’embargo d’ici la fin de ce semestre, mais on en est encore très loin ». « Il faut absolument que la Commission européenne, sous l’impulsion du Conseil des ministres, accepte un étiquetage des produits sur l’origine », a-t-il également défendu.

« À partir du moment où en France, nous avons des coûts de revient qui sont plus importants, il est clair que nous nous exposons à des importations de produits européens, et c’est là qu’il est important que les consommateurs puissent faire la différence », a justifié M. Beulin. « Il ne s’agit pas de se barricader autour de nos frontières, il s’agit de donner une information, le consommateur fera le choix. » Selon lui, Bruxelles devrait par ailleurs « prendre toutes les mesures pour gérer un peu mieux cette crise et gérer un peu mieux les marchés, et cela passe notamment, pour la production laitière, par un relèvement du prix d’intervention ».