Le pouvoir entre les mains d’extrémistes

« Des gens avec qui il ne faut pas discuter » selon de nombreux témoignages et environ 70 % pour des Français en parlant du duo Hollande, Valls. Rien ne semble raisonner ce gouvernement, au point que l’ONU est allée jusqu’à rappeler la France à l’ordre.

evolution-pas-exploitation

Pourtant, malgré ces rappels, des démissions en cascades au Parti « socialiste », la France continue à offrir, à l’image de la dictature Hongroise, un spectacle affligeant et dangereux pour toute l’Europe en tabassant son propre peuple, ses propres enfants. Un véritable bain de sang et de terreur.

L’esclavage ou la matraque

Le gouvernement Français qui se suppose « socialiste » veut faire passer par la violence des lois qui contraignent à faire travailler les Français d’une manière dont ils ne veulent pas. Ces derniers ripostent par des manifestations et des gréves avec leurs maigres moyens face à la violence démesurée du pouvoir.

précarité

La perte de confiance dans les gouvernements successifs Français uniquement au service de la finance s’accélère. Faut il rappeler que les taux d’abstentions avoisinent régulièrement les 50 % ces dernières années ? En 2017, le taux d’abstention sera probablement pire, hormis si les jeunes se donnent la peine de voter.

Un pouvoir aux mains d’extrémistes

Le pouvoir exécutif composé d’extrémistes réactionnaires et conservateurs a choisi la voie de l’extrême violence et de la répression, blessant des milliers de manifestants, allant jusqu’à tuer un jeune écologiste, Rémi Fraisse, en octobre 2014 par jet de grenade policier, frappant sans discontinuer les mouvements de jeunes tel que #NuitDebout nés uniquement à cause de cette loi qui n’apporte rien à la détresse déjà grande des Français.

Le grand pillage des ressources

Jusqu’où le gouvernement est il capable d’aller pour une loi qui favorise essentiellement une minorité qui a pourtant encore reçue une aide majeure de 40 milliards d’euros sans contreparties et qui de toute évidence n’a pas fait ni ne fera diminuer le chômage ? Probablement très loin.

Postures « socialistes » extrémistes et violentes

Le gouvernement a beau faire l’autruche et fermer les yeux, des centaines de vidéos et des centaines de milliers de témoignages confirment les positions violentes du gouvernement Français, imposer le silence, écraser la contestation avec une violence criminelle qu’on pensait disparue à jamais. La France a perdu durablement sinon définitivement son statut de pays des droits de l’homme.

[cptr]

,