Valls Hollande un duo libéralo-fasciste

Si le sinistre Valls donne des gages à la droite et cède quasiment tout au MEDEF, il ne donnera rien à la gauche Française ni au travailleurs. Tout ce qui est donné d’une main par ce gouvernement est repris presque presque aussitôt de l’autre.

syndicalisme

Sournoisement ou par la violence

Les gardes mobiles sont arrivés vers 4 h 30 et ont fait usage de canons à eau et de gaz lacrymogènes selon Reuters, « Il y a eu une charge d’une violence inouïe », a expliqué Emmanuel Lépine, secrétaire fédéral de la branche pétrole de la CGT. Plusieurs manifestants ont été blessés. Ca passe ou ca casse, de gré ou de force, que le travailleur le veuille ou non, telle cette évacuation du site pétrolier de Fos-sur-Mer débloqué après une intervention des « forces de l’ordre » que de nombreux jeunes sur le terrain nomment désormais les « forces du désordre ».

Le règne ultra libéral par la violence

Forces au service de l’argent qui sont arrivés vers 4 h 30 et ont fait usage de violences à coup de canons à eau et de gaz lacrymogènes. « Il y a eu une charge d’une violence inouïe », a expliqué Emmanuel Lépine, secrétaire fédéral de la branche pétrole de la CGT. Encore une fois plusieurs manifestants ont été blessés. De quel coté est la violence ?

Diviser pour mieux régner

Si 60 % disent comprendre le mouvement, il reste tout de même 40 % d’égoïsmes individuels nationaux qui font pression sur les travailleurs pour qu’ils reprennent le travail.

Hollande libéralo-fasciste

Peu leur importe les besoins et les revendications des travailleurs, jusqu’au boutiste et servile vis à vis du MEDEF, organisation patronale, Valls et Hollande n’offrent que mépris en réponse aux difficultés des Français. Les derniers remparts qui protégeaient les travailleurs doivent tomber. Cette loi n’offrira pas pour autant de l’emploi, si les 40 milliards d’Euros (CICE) offerts sur un plateau au patronat, sans contreparties, n’ont pas abouti à créer d’emploi, comment une unième loi contre les travailleurs le pourrait-il ?

Valls et Hollande sèment la violence

Valls et Hollande, à l’image de Fillon et Sarkozy, auront réussi à diviser et à semer la zizanie entre les Français une fois de plus, opposant ceux qui ont besoin de travailler et ceux qui défendent leurs droits, afin sans doute de préparer les deux, résistants et agenouillés, au fumeux TAFTA qui noiera définitivement les travailleurs dans la mondialisation.

[cptr]