Référendum la France muselée par Hollande

La présidente du Front National, Marine Lepen, a demandé la tenue d’un nouveau référendum sur l’UE samedi lors de son entretien à l’Élysée avec François Hollande. Le chef de l’état Français a préféré museler tout possible choix pour le peuple Français en lui opposant un NON définitif.

frexit

Pas question non plus de proportionnelles malgré les promesses de François Hollande plus habitué à ne pas respecter ses engagements qu’à les tenir.

Pour rappel, le choix des Français lors du référendum de 2005 avait également été piétiné par Nicolas Sarkozy alors président et François Hollande alors dans l’opposition, les deux hommes ont sensiblement la même politique libérale, intérieure comme au sujet de l’UE.

De la même manière, si l’ancien président Français, Nicolas Sarkozy,  propose de faire un nouveau traité, il ne propose en aucun de laisser choisir les Français par le biais d’un référendum.

Marine Lepen a regretté s’être déplacée pour rien, « il nous a été répondu non », a-t-elle déploré. Et à propos de la tenue d’un référendum:  « c’est limite si nous n’avions pas utilisé là un gros mot, comme si le peuple devait être définitivement la dernière roue du carrosse »

[cptr]