Embargo Russe prolongé contre l’UE

La Russie a décidé de prolonger l’interdiction de l’importation de certains produits alimentaires européens. Le président russe Vladimir Poutine a signé mercredi le décret présidentiel prolongeant l’interdiction de l’importation de certains produits alimentaires européens, imposée en riposte aux sanctions occidentales liées au conflit en Ukraine.

Vladimir-Poutine

Cet embargo est désormais en vigueur jusqu’à la fin 2017.  Instauré à l’été 2014, il avait déjà été prolongé d’un an en juin 2015.

Sanctions européennes

Les sanctions occidentales décrétées contre Moscou en 2014, auxquelles s’est ajouté l’effondrement des prix des hydrocarbures, ont plongé la Russie dans sa plus longue récession depuis l’arrivée au Kremlin de Vladimir Poutine en 2000. L’embargo alimentaire sur les produits de l’UE a provoqué de son côté une flambée des prix en Russie.

Pour autant, les sanctions Russe ont mis à mal plusieurs secteurs économiques en Europe et notamment en France ou l’agriculture reste très touchée.

Les ambassadeurs des pays membres de l’Union européenne ont approuvé la semaine dernière la prolongation, pour six mois, des sanctions économiques contre la Russie, selon plusieurs sources européennes.

La décision formelle doit encore être prise pour reconduire jusqu’au 31 janvier 2017 ces sanctions qui touchent notamment des banques et des entreprises pétrolières et de défense russes et arrivent à échéance fin juillet.

L’appel des agriculteurs Français pour une levée de l’embargo de l’UE