Justin Trudeau à la Gay pride

Décontracté et naturel, Justin Trudeau, tout sourire, salue la foule autour de lui. Dans les rues de Toronto, au milieu de la Gay pride, le Premier ministre canadien montrait son ouverture d’esprit dimanche.

Justin-Trudeau-Pride

Agitant un drapeau arc-en-ciel serti d’une feuille d’érable, symbole du Canada, Trudeau a été le premier chef de gouvernement à participer à la Gay pride.

Ce n’est pas une première pour lui qui, très attaché aux questions d’égalité et engagé contre l’homophobie et la transphobie, avait déjà défilé lors des éditions précédentes. L’occasion pour lui de rendre hommage aux 49 victimes de l’attentat d’Orlando, et d’annoncer de nouvelles mesure en faveur de la communauté LGBT. Le gouvernement travaille actuellement sur la création d’un genre neutre pour les pièces d’identité.

Un activisme que lui reproche d’ailleurs une partie des ultraconservateurs qui gardent leurs capacités de nuisance en s’abstenant de défendre les valeurs égalitaristes.

D’autres personnalités politiques assistaient également à la Marche des fiertés torontoise tels que le Premier ministre de l’Ontario Kathleen Wynne, ouvertement homosexuelle, le maire de Toronto, John Tory, la chef des Verts, Elizabeth May ou encore des membres du gouvernement fédéral à l’image du ministre des Finances du Canada, Bill Morneau.

La Marche des fiertés parisienne qui s’est également déroulée samedi a vu défiler de nombreuses personnalités politique telles la maire de Paris, Anne Hidalgo, le député Européen et candidat aux présidentielles Françaises, Jean-Luc Mélenchon ou encore la député EELV, Cécile Duflot. Cependant, ni le Premier ministre, ni le président de la République n’ont daigné participer à la Pride de Paris.