Macron hotte aspirante d’Hollande?

Des participants au meeting d’Emmanuel Macron hotte aspirante des classes moyennes et bourgeoises d’Hollande ont été accueillis à la salle de La Mutualité, à Paris, par une bonne centaine de manifestants contre la loi Travail.

Macron

Massés sur la petite place devant cette salle du Quartier latin, plusieurs manifestants avaient des sacs remplis d’œufs qu’ils lançaient à l’occasion sur les participants au moment de leur entrée.  « Encore un meeting au frais de la république » s’est plainte une jeune manifestante en regardant le cordon de policiers.

« Marcher avec vous, c’est reculer ! »

Des banderoles aux messages peu équivoques étaient brandies par des manifestants : « Macron étron du capital » ou encore « Contre l’euro du fric et la loi des patrons ».

« Les bourgeois, les banquiers, c’est par là », a crié un manifestant en montrant l’entrée de La Mutualité, alors que des partisans du ministre, nombre d’entre eux en costume, attendaient de pouvoir entrer. « La fan zone du Medef », criait un autre. « Marcher avec vous, c’est reculer ! » renchérissait un manifestant.

« La rue est à nous ! » proclamait un autre. « ta gueule », a répliqué un partisan de Macron avant de recevoir un œuf.

A deux jours de l’allocution de François Hollande le 14 juillet et à neuf mois de la présidentielle, Emmanuel Macron réunit mardi soir son mouvement politique En Marche !. Trois mois après le lancement de son mouvement « transpartisan », qui reprend ses initiales, le ministre de l’ Economie laisse savamment planer le doute sur ses intentions pour 2017, dans une posture de quasi-candidat.