Menaces d’attentats au Canada

Les écoles de l’Île du Prince-Edouard et trois campus universitaires de la Nouvelle-Ecosse voisine, sur le littoral atlantique canadien ont été évacués mercredi 21 septembre en raison d’une « menace » anonyme, selon les autorités.

attentatscanada

Concrètement, « les équipes pédagogiques de cette soixantaine d’établissements emmènent les élèves et les étudiants dans des endroits sûrs où des bus les attendent. Les parents d’élèves sont en attente d’instruction avant d’aller récupérer leurs enfants », a annoncé la police montée canadienne.

La police d’Halifax a annoncé la fouille d’un campus de cette ville portuaire de Nouvelle-Ecosse après avoir reçu une « alerte à la bombe » anonyme. Deux autres campus de la même université à Sydney, au nord de la province, sont également évacués. La police fédérale a annoncé l’évacuation de toutes les écoles de l’Île du Prince-Edouard en raison d’une « menace potentielle ».

L’université de l’île du Prince-Edouard a annoncé avoir fermé ses portes pour la journée.