Migrants les mensonges du FN

Facebook, Twitter, qui n’a pas vu passer nombre de messages dénonçant des allocations dont bénéficieraient les migrants qui arrivent en France ?

exception-francaise

Des messages allant jusqu’à « dénoncer » de bien prétendus meilleurs traitements destinés aux migrants plutôt qu’aux SDF « bien français », EUX, est il régulièrement précisé.

Comparer les misères, ce n’est pas très élégant. Asséner des mensonges sur le sujet, cela devient obscène. APL, RSA, AMS, ATA, le FN fait feu de tout bois à coups de mensonges, de manipulations. Metronews à fait le point sur ce qui est vrai et (surtout) sur ce qui est faux.

FAUX : « Les migrants touchent le RSA »

Le RSA est accessible aux Français et aux étrangers en possession d’un titre de séjour et d’une attestation de la préfecture indiquant que la personne est autorisée à travailler depuis 5 ans, comme le détaille le site service-public.fr. Aucun migrant ne peut se dispenser de ces exigences légales et ne peut donc percevoir le RSA.

FAUX : « Les migrants bénéficient des allocations logement »

Pour exactement les mêmes raisons, les migrants arrivés sur le territoire n’ont pas accès à des allocations logement. Si le statut de réfugié finit par leur être accordé, ils peuvent alors y avoir accès, conditions: service-public.fr , ensuite encore faut il qu’ils trouvent un logement conventionné ou les temps d’attente sont très longs, parfois jusqu’à 10 ans.

FAUX : « Les migrants touchent 1000 euros d’aides spécifiques »

340 euros mensuels d’allocation temporaire d’attente + 718 euros d’allocation mensuelle de subsistance. Avec des chiffres bien entendu introuvables mais sourcés mensongèrement « ministère de l’Intérieur » avec souvent un choix d’illustration digne de Robert Ménard, certains sont prêts à vous faire croire que chaque migrant piochera 1000 euros de ressources françaises chaque mois, ce qui est bien sur totalement mensongers.

migrants-mensonges